Du 20 au 27 septembre, les citoyens entrent en grève de la consommation

Face à l’inaction climatique, et pour soutenir la Semaine Mondiale d’action Climat, le Boycott Citoyen organise une grève massive des consommateurs. Pas de retrait bancaire, aucun achat, boycott des grands groupes irresponsables… Du 20 au 27 septembre prochain, les citoyens vont se faire entendre de façon pacifique pour exhorter leurs dirigeants à l’action.

L’inquiétude nous gagne.
Tous les signaux sont au rouge, et chaque jour amène son lot de mauvaises nouvelles pour notre avenir sur terre. Depuis bientôt un an, le sentiment d’urgence climatique rassemble dans la rue une foule toujours plus dense, pour exhorter les dirigeants à l’action. Parmi eux, les jeunes : « pourquoi devrions-nous étudier pour un futur qui n’existera bientôt plus, alors que personne ne fait rien pour le sauver ? »: c’est la difficile et pertinente question posée par Greta Thunberg, devenue l’icône d’une jeunesse en perdition dans des projections impossibles. La génération « No Future » – la vraie, l’unique, si l’on y réfléchit bien – a entendu son message : depuis janvier dernier, la jeunesse du monde est dans la rue.

Les dirigeants sont sourds ? Il faut hausser le ton

Mais face à l’urgence, nombreux sont ceux qui pensent que les marches et les grèves étudiantes ne suffisent plus. « Il faut hausser le ton. Le gouvernement est sourd car il est dans une alliance toxique avec les multinationales et les lobbys », dénonce Cécile Marchand, des Amis de la Terre. Et en effet : nos émissions de gaz à effet de serre augmentent depuis 2015 au lieu de diminuer ; nos objectifs d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables sont loin d’être respectés ; le gouvernement a autorisé Total à importer massivement de l’huile de palme, aggravant la « déforestation importée » ; les banques françaises investissent de plus en plus dans les énergies fossiles et de moins en moins dans les renouvelables…

Cet automne déjà, The Guardian relayait l’appel de centaines de citoyens britanniques à la désobéissance civile, prêts à aller en prison au nom de la lutte pour notre survie, face à l’inertie de nos dirigeants. L’ONU elle-même appelle la société civile à réclamer « des comptes » aux dirigeants de la planète. Les ONG ? Elles sont dans les starting blocks.

Alors que le Secrétaire général de l’ONU António Guterres a convié les dirigeants du monde, notamment des gouvernements, de la finance, du milieu des affaires et de la société civile, au Sommet Action Climat qui se tiendra le 23 septembre 2019, les associations, collectifs et mouvements citoyens appellent à l’action et à la désobéissance civile.

Une grève massive des consommateurs pour se faire entendre en tant que citoyens

Parce que l’heure a plus que sonné, le Boycott Citoyen se joint à cette rentrée de contestation en invitant tous ses boycotteurs et boycotteuses citoyennes à une grève massive de la consommation.
Du 20 au 27 septembre, le Boycott Citoyen organise une grève massive des consommateurs : pas de retrait bancaire, aucun achat, boycott des grands groupes irresponsables… Pendant une semaine, les consommateurs vont se faire entendre de façon pacifique face à l’inaction de leurs dirigeants.
Et les Boycotteurs et Boycotteuses citoyennes sont prêts. Voilà un an qu’ils ont entamé des boycotts au long cours des grands groupes irresponsables : Coca-ColaNestléAmazonMcDonald’s, mais aussi UnileverStarbucksH&M ou encore BNP Paribas, qui font partie de leurs cibles, sont d’ores et déjà sortis de leur vie. Ils ont mis en place des alternatives, ont montré qu’il était possible de consommer autrement, rappelant aux mastodontes qu’ils pouvaient et devaient opérer des changements stratégiques drastiques pour répondre à l’urgence climatique et sociale.

Les multinationales entravent toute action climatique ambitieuse ? Le lobby du patronat minimise les efforts climatiques ? Les multinationales agro-alimentaires continuent à déforester à tout va ? L’ONU nous prévient que nous n’avons plus que deux ans pour réagir avant une menace existentielle ? En tant qu’humains, en tant que citoyens, en tant que consommateurs, nous avons le pouvoir d’agir… Et nous allons le prendre.

Du 20 au 27 septembre, ne nourrissons pas le système. Faisons de ces journées de mobilisation pour la justice climatique et sociale des journées zéro conso. Ne dépensons pas un centime dans les supermarchés, ne retirons pas d’argent, et soyons les consommateurs les plus inexistants qu’il soit possible d’être. Allons chez nos petits commerçants, allons faire grossir les rangs des marcheurs partout en France, réfléchissons à nos slogans, fabriquons nos pancartes, et tous ensemble, montrons à nos dirigeants que nous refusons de nourrir un système mortifère par nos actes d’achat.

Les derniers événements Facebook du Boycott Citoyen ont été supprimés, mais le lien est par ici !

______________________________

Depuis le mois d’octobre 2018, le Boycott Citoyen initie des boycotts au long court de certains produits et groupes (Nestlé, Coca-Cola, MacDo…) mais aussi de pratiques (le plastique à usage unique, les voyages professionnels en avion, la surconsommation lors des fêtes commerciales etc.), ainsi que des articles permettant de mettre en avant les alternatives positives et responsables. Nous organisons régulièrement des journées sans achat pour initier des actions coup de poing et montrer l’impact de consommateurs qui prennent le pouvoir, et tous les autres jours, nous apprenons à consommer autrement !
Chaque jour, sur www.boycottcitoyen.org, retrouvez des articles qui vous aident à éviter les produits irresponsables, et à adopter de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement et de l’homme.
Sur la page Facebook du Boycott citoyen, la communauté des boycotteurs et boycotteuses citoyen.nes échangent leurs idées, astuces et bons plans, donnant du poids au mouvement global… Motivant !

______________________________________

Vous suivez le Boycott Citoyen ? Vous avez initié des changements dans vos modes de consommation grâce aux alternatives proposées ? N’hésitez pas à soutenir nos actions sur Tipeee !

Publié par

Carol Galand

Journaliste free-lance, responsable d'une super asso (assoswane.com), colorieuse de trucs (carolalune.com), collectionneuse de sourires, maman poule fière comme un coq, acrobate mentale, superpositionniste de vêtements, court-circuiteuse de circuits, contradictionniste professionnelle, ravisseuse de robes de bal, amoureuse de feux d'artifices sans artifice, tiers de femme parfaite et autres curiosités.

27 réflexions au sujet de “Du 20 au 27 septembre, les citoyens entrent en grève de la consommation”

  1. I will not embarrass myself by attempting to comment in French. And I apologize for that. We are finally learning in the United States that we must resist the big corporations, the big banks, the world leaders with no soul, no heart, and the politicians they own. The big liars who care for only money and nothing else. We must resist and we must fight with everything we have to save humanity, and this beautiful earth we are so fortunate to live on. I very much appreciate all of the people in France who will not purchase from this store during the peak times of their holiday sales. I hope by December the number is in the millions. This will absolutely hurt them in the only place they care about, their bank accounts. Ah, you French, you have always been the resistors, ready to fight for justice. We can all learn from you.

    J'aime

  2. Une bonne nouvelle, ce matin, au réveil. Un boycott de masse, ça fait longtemps que j’en rêve!… Le seul moyen d’action pacifique au résultat immédiat, un croche-pied efficace à tous ces industriels assassins que soutiennent des dirigeants corrompus et manipulateurs.
    Puisse ce mouvement rassembler un maximum d’individus, augurant un tournant vers un comportement
    de consommateur plus lucide, responsable et frugal…
    Merci à tous. 🙏✌️👍

    J'aime

  3. Je ne vois pas l’intérêt de boycotter la consommation pendant une semaine. Si on n’achète pas de nourriture pendant une semaine on mange comment? Le seul moyen c’est d’en acheter suffisemment à l’avance donc de surconsommer avant le boycott ce qui revient à ne rien faire finalement.

    J'aime

    1. Bien sûr que non, l’idée n’est pas de se limiter à une semaine ! 😉 L’idée, c’est d’initier le changement en mettant un grand coup, et d’apprendre à consommer autrement… Et si l’on consomme déjà autrement, il s’agit d’encourager notre entourage à faire de même : changer de banque, de fournisseur d’énergie, boycotter les supermarchés, les produits de groupes irresponsables… Faire entendre nos voix de citoyens par nos choix de consommateurs, aussi longtemps qu’il le faudra !

      J'aime

    2. L’intérêt n’est pas d’arrêter de consommer ! Mais de réfléchir et mettre en œuvre une autre façon de consommer…. Cela fait 7 ans que je boycotte les grandes surfaces, amazon et autres. Une piste efficace et intéressante: la philosophie de la Permaculture, elle nous amène a réfléchir pour chaque acte de consommation avec son impacte environnemental.
      Je n’ai jamais aussi bien mangé et mon porte monnaie ne s’en porte pas plus mal, au contraire!
      Ne pas oublier que l’on est conditionné depuis des décennie pour être de « parfaits consommateurs » et que nous sommes autant responsables que ceux qui traquent nos portefeuilles.

      J'aime

  4. Il ne s’agit pas d’un jeûne de masse — quoi que ça ferait du bien à certains- mais d’essayer d’éveiller les consciences contre un consumérisme effréné et souvent compulsif, entretenu par un système uniquement axé sur le profit, au détriment de la santé et du respect de notre Planète. Ouvrez vos yeux avant d’ouvrir votre portefeuille…

    J'aime

  5. Bien sur Carol, il ne s’agit pas de faire une grève de la faim mais de profiter de cette semaine de boycott pour faire du tort aux circuits de distribution classiques, type grandes surfaces, et aux multinationales qui les approvisionnent. Comment s’alimenter alors ? et bien, pour beaucoup d’entre nous qui sommes dans la démarche, c’est de privilégier les circuits courts, avec les producteurs locaux au marché local, dans les petits commerces de proximité ou en allant directement à la ferme si on le peut, et surtout de payer au maximum en espèces. Le top, à terme, c’est d’éviter de manger des produits transformés, souvent trop salé, trop sucré ou avec de mauvaises graisses hydrogénées (soda, sirops, bières, alcools, produits apéro, laitages, confitures, glaces, conserves, surgelés, charcuteries, plats cuisinés, confiseries, biscuits, céréales, sauces, fromages industriels, viande bovine, ect). Le top, à terme, c’est de réaprendre à cuisiner les légumes de saison et à consommer plus de fruits, de crudité, oeuf, graines, fécules, tout en limitant les apports de viande pour les plus courageux. Je suis sur cette voie depuis 2 ans et je ne regrette pas, même s’il m’a fallut 6 mois d’adaptation pour changer radicalement de régime alimentaire. (pour info, je bosse en IAA et je vous confirme que c’est de la merde)

    J'aime

  6. Bonjour et merci
    Merci d’organiser ce qui nous trotte dans la tête depuis des mois: le boycott de masse ,
    vous avez absolument raison, c’est le consommateur qui a le pouvoir, c’est à nous de changer notre façon de consommer, j’entends trop souvent dire que les industriels offrent ce que le consommateur réclame ; FAUX
    La plupart des consommateurs informés qu’une tranche de jambon bien rose est pleine de Nitrate potassium(E252) et Nitrite de sodium( E 250), cancérigènes notoires , préférerons une tranche grisâtre signe de qualité.
    Il est insupportable d’acheter du BIo emballé dans du plastique ..
    Nous pouvons faire changer la façon de produire en imposant une autre façon de consommer .
    C’est effectivement parfaitement pacifique et terriblement efficace !!!

    J'aime

  7. Pardon mais c’est assez absurde : en faisant cela, vous allez soutenir les grands groupes que vous combattez. Les petits ne peuvent pas résister à ce genre d’actions, et ce sont là même que l’on doit soutenir ; petits agriculteurs bio, petits commerces de proximité, etc… Donc plutôt que de ne pas consommer pendant cette semaine ; ne consommez pas en grande surface, consommez local, consommez bio, consommez français, consommez sans plastique. Que ceux qui font un véritable effort de production soient récompensés.

    J'aime

    1. Bonjour,
      entièrement d’accord, mais je pense que c’est sous-entendu dans les actions de ce mouvement qui concerne essentiellement les multinationales et industries polluantes. Petit paradoxe tout de même, que ce boycott utilise Big Brother à la face de bouc comme lien dans ce mouvement, me semble vraiment inapproprié. Pour ma part, il fait partie d’un des premiers « groupes » que j’ai boycotté.
      À méditer…

      J'aime

  8. C’est peut-être faisable pour les gens qui vont dans les supermarchés et qui font leurs courses tous les jours, personnellement je me sers à la coopérative et chez le paysan du coin et pour le reste (non alimentaire), je fais mes courses une fois par mois. Ce qui est assez amusant c’est que des gens comme les gilets jaunes soutiennent cette cause tout en continuant à vendre les grigris à leur effigie sur Amazon ! ça me fait tout de même bien sourire tout ça ! et ça représente quoi ? Un chariot alimentaire pour 2 personnes ça représente moins de 200 euros par mois, vous croyez que ça va avoir un impact ?

    J'aime

  9. Moi je jouerai le jeu. Ca fait des années que je propose ce genre de boycott. Je suis content de voir un autre le proposer enfin à plus grande échelle. Donc je le fais et avec grand plaisir

    J'aime

  10. Fin du mois et fin du monde c’est le même combat…marre des très riches qui gaspillent et pillent la planète .. retour du bon sens.
    Régulation obligatoire du nombre d’humains..serons nous 2 fois moins heureux si nous étions 2 fois moins ..?
    Je ferais la grève de la consommation

    J'aime

  11. Je n’osaiS plus espérer cet appel que je réclame depuis des mois et qui nous aurait fait gagner des points !
    Mais vaut mieux tard que jamais ! Espérons que vous tous agirez en responsables car il ne s’agit pas de suivre vos habitudes et goûts mais ce qui est important pour la planète et contre les lobbys ! Plus de Mac Di et autres saletés, plus de Coca et autres boissons qui enrichissent en vous tuant à petit feu ! Pas de viande d’exportation et de moins en moins de viande voire plus du tout !
    On y arrive très bien je vous l’assure ! Achetez local surtout !
    Plus les grandes surfaces pour une semaine c’est pas la mort ! Cette grève devrait être jusqu’au départ du gouvernement! Moi je la fais depuis des mois !

    J'aime

  12. Encourager au végétalisme, sachant que un omnivore coute à la planète 18 fois plus de surface cultivable. Ce qui parallèlement, réduirait aussi de manière significative toute l’infrastructure liée à l’alimentation carnée. A quoi s’ajoute des frais en sécurité social pour des soins liés a l’alimentation carnée, mal bouff et assimilée. On a du boulot 🙂

    J'aime

Répondre à Sébastien Servais Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s