Faire tomber le système sans perdre un œil en 6 semaines top chrono : mode d’emploi

La grève de la conso : telle est la réponse pacifiste et néanmoins très déterminée que l’on peut donner à des dirigeants incapables de prendre en compte les enjeux essentiels auxquels l’humanité est aujourd’hui confrontée…

« Il vous manque ce truc pour être quelqu’un de génial. Il vous faut ce machin pour être aimé de vos collègues. Procurez-vous ce bidule, vous serez plus belle. Prenez un crédit, vous serez plus riche. Offrez-vous ceci, vous serez heureux. Mangez donc cela, vous serez moins gros… »

« Ecoutez-nous, ou nous vous forcerons à nous entendre. Nous vous poursuivrons, à la télé, dans la rue, dans le métro, à la radio, dans votre boîte aux lettres, dans vos journaux, sur internet, dans votre boîte mail. Ecoutez-nous, et consommez. »

Vous en avez marre ?
Nous aussi, eux aussi, elles aussi.

Un ras-le-bol général, massif et franc

Le ras-le-bol est global.
C’est un ras-le-bol politique face à l’inertie de dirigeants qui nous représentent mal et qui œuvrent très, très loin des préoccupations de leurs électeurs.
C’est un ras-le-bol citoyen face à l’urgence climatique qui nous inquiète, qui nous panique, et qui pourtant n’attire pas l’attention qu’elle mérite de la part des décideurs.
C’est un ras-le-bol économique et social face aux difficultés qu’éprouvent trop de Français pour simplement survivre.
C’est un ras-le-bol humain face aux migrants qui meurent en Méditerranée, face aux enfants esclaves, face aux guerres préfabriquées, face aux ouvriers chinois qui assurent des cadences infernales, face aux déchets qui deviennent continent, face aux banques qui s’enrichissent, face aux géants qui ne paient pas leurs impôts…
C’est un ras-le-bol général, massif, et franc.

Et c’est justement parce que le ras-le-bol est général, massif et franc que nos dirigeants ne peuvent prendre le risque de le laisser s’exprimer. C’est parce qu’ils refusent d’accepter la fin d’un système injuste qui les protège, qu’ils répriment durement toute forme de contestation. C’est parce qu’ils ont trop à perdre, et qu’ils oublient le principe de base de la politique, qui consiste à placer ses intérêts personnels après ceux d’un peuple, qu’ils tirent à bout portant sur les manifestants.

Il faudra pourtant bien que cela cesse.
Il faudra pourtant bien que ce système politique et économique, tout aussi mortifère pour les milieux naturels dont notre vie dépend, que pour la majeure partie des peuples qui les habitent, prenne fin.
Exiger la fin de ce système sans perdre un œil, mais aussi sans pénaliser le peuple, celui qui va travailler de bonne heure pour pouvoir nourrir ses enfants et payer ses crédits, pour exprimer ce ras-le-bol en visant juste, exiger la fin de ce système en ne mettant la pression que sur les pouvoirs publics et les multinationales qui multiplient les injonctions à consommer sans se soucier des travailleurs qu’elles emploient et des ressources qu’elles pillent, c’est possible.

Le principe est simple, le moyen d’action à la portée de tous En silence, calmement, mais de façon déterminée, et implacable, tous ensemble, réduisons notre consommation, et limitons-la, autant que possible, à ce que nous considérons comme juste. Méthodiquement.

Rébellion légale mode d’emploi

Privé de ses consommateurs au moment des fêtes de fin d’année, notre système économique ne tiendra pas 6 semaines. Gageons que dès lors, privés du rouage qui rend cette frénésie possible, nos dirigeants ne pourront que nous écouter.

Semaine 1 : Boycotter Amazon et le Black Friday, qui offre des gains colossaux pour les grandes enseignes, et des rabais réels de seulement 2% pour les consommateurs. Et couper la télé pour priver les marques de leurs injonctions à consommer entre deux programmes abrutissants.
Le Boycott Citoyen organise une campagne de décrédibilisation du Black Friday sur les réseaux sociaux : inscrivez-vous en envoyant un mail à boycott.citoyen@lilo.org !
Le 29 novembre, le Boycott Citoyen co-organise aussi :
– La grève mondiale pour le climat : https://www.facebook.com/events/633747833695721/
– Plantons partout des arbres pour le climat : https://www.facebook.com/events/633747833695721/
– Block Friday : https://www.facebook.com/events/953599701691438/
– Vive le vendredi vert : https://www.facebook.com/events/735277593610579/

Semaine 2 : commencer un boycott au long cours de Mcdonald’s, Coca-Cola, Nestlé, et toutes les multinationales irresponsables en se renseignant bien sur l’identité de leurs marques tentaculaires, pour les priver de leurs bénéfices faits au détriment du vivant.

Semaine 3 : retirer nos éventuelles économies pour priver les banques de leur spéculation outrancière. Et dans tous les cas, changer de banque parce que BNP Paribas et la Société Générale pratiquent l’exil fiscal.

Semaine 4 : opter pour un fournisseur d’énergie responsable parce qu’Engie et EDF sont les mauvais élèves de la transition énergétique. Et mettre deux pulls plutôt qu’un.

Semaine 5 : boycotter les achats intempestifs de noël, et ne garder que le plaisir de se réunir, et la joie de s’offrir des cadeaux immatériels, qui n’ont pas de prix. Et déserter les supermarchés qui vendent sans scrupule des produits ultra-transformés et mauvais pour notre santé, pour privilégier les circuits courts et aider nos agriculteurs à vivre décemment et sans pesticides, ni dans ce qu’ils produisent, ni dans leur urine.

Semaine 6 : poursuivre avec le boycott des soldes monstres de janvier, histoire d’enfoncer le clou

______________________________

Depuis le mois d’octobre 2018, le Boycott Citoyen initie des boycotts au long court de certains produits et groupes (Nestlé, Coca-Cola, MacDo…) mais aussi de pratiques néfastes (le plastique à usage unique, les voyages professionnels en avion, la surconsommation lors des fêtes commerciales etc.).
Nous organisons régulièrement des journées sans achat pour initier des actions coup de poing et montrer l’impact de consommateurs qui prennent le pouvoir. Le Boycott Citoyen a également organisé 10 jours de résistance contre le plastique qui ont mobilisé des dizaines de milliers de personnes dans plus 40 villes en France en mai 2019.
Chaque jour, sur www.boycottcitoyen.org, retrouvez des articles qui vous aident à éviter les produits irresponsables, et à adopter de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement et de l’homme.
Sur la page Facebook du Boycott citoyen, la communauté des boycotteurs et boycotteuses citoyen.nes échangent leurs idées, astuces et bons plans, donnant du poids au mouvement global… Motivant !

______________________________________

Vous suivez le Boycott Citoyen ? Vous avez initié des changements dans vos modes de consommation grâce aux alternatives proposées ? N’hésitez pas à soutenir nos actions sur Tipeee !

Publié par

Carol Galand

Journaliste free-lance, responsable d'une super asso (assoswane.com), colorieuse de trucs (carolalune.com), collectionneuse de sourires, maman poule fière comme un coq, acrobate mentale, superpositionniste de vêtements, court-circuiteuse de circuits, contradictionniste professionnelle, ravisseuse de robes de bal, amoureuse de feux d'artifices sans artifice, tiers de femme parfaite et autres curiosités.

5 réflexions au sujet de “Faire tomber le système sans perdre un œil en 6 semaines top chrono : mode d’emploi”

  1. Des actions simples et efficaces si elles sont effectuées en grand nombre, faites passer le message… Pour ma part, je coche presque toutes les cases, faut dire que j’ai l’avantage d’être végétarien depuis plus de 50 ans et que j’ai le privilège de partager des parcelles de jardin à Nice, avec une quinzaine de personnes…
    Mes achats sont donc réduits au minimum et réfléchis, j’ai quand même une voiture (40000 km en 10 ans) mais je ne circule en ville qu’à vélo ou bus/tram. Compostage et tri sélectif de mes déchets, 18° chez moi l’hiver, avec un pull, bénévole dans 3 associations écologiques et sociales, le temps de ma retraite est bien rempli et au final, simplifié…
    A part vivre en autonomie dans une grotte, on est obligé de faire des compromis plus ou moins nombreux, suivant sa situation et son niveau de prise de conscience, c’est tout de même mieux que les compromissions assassines de nos politiques…

    J'aime

  2. annoncer des manifestations et ne pas y aller , rester chez soit et ne pas consommer , c’est mieux que de hurler dans la rue , imaginer la tete des policiers et des faux black block seuls dans ldes rue silencieuses et désertes , ce serait génial , rien a casser , personne a mutiler , le gouvernement en serait réduit a payer des forces de l’ordre a rien faire , ce serait sublime .

    J'aime

  3. Chez nous c,est déjà fait! Et sincèrement on s,en porte mieux . On boit l.eau du robinet un sodastream quand les petits-enfants viennent yaourt nature et confitures maison etc etc….. la poubelle recyclé sortie une fois par mois et même pas pleine. Sincèrement di on veut ln peut. Les lots par 3 c,est un sacré attrape bigot. A éviter. Bon courage ……

    J'aime

  4. Semaine 4 : pouvez-vous détailler en quoi Engie et EDF serait de mauvais élève de la transition énergétique (97% de production sans émission de CO2, trouvez mieux…) et les boycotter ferait progresser la lutte contre le réchauffement climatique ?

    J'aime

Répondre à Bonnet Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s