Analysez vos produits ménagers… Et fabriquez les vôtres !

 

En 2016, 60 millions de Consommateurs, consacrait sa Une aux produits ménagers, et passait au crible la liste de leurs ingrédients. Mieux : pour nous aider à y voir plus clair, le magazine propose une application gratuite, qui permet de retrouver les composants de chacune des 77 références étudiées (les ingrédients arrivant en tête des listes étant incorporés en plus grandes quantités). 60 millions de Consommateurs y inscrit en rouge, pour chaque produit, les substances les plus problématiques. Ajax, Carolin, Pliz, mais aussi Ecover, Sanitol ou Saint-Marc : allez donc vérifier, en quelques clics, si le produit que vous achetez les yeux fermés est aussi inoffensif que vous le pensez ! Il ne se trouve pas dans les 77 produits étudiés ? Pas de problème : 60 millions de Consommateurs nous aide à trouver l’information, pour les marques les plus connues, grâce à une liste de liens téléchargeable dans cet article. Parfois, il est nécessaire d’entrer le code-barres (ou le code EAN) du produit pour accéder aux données. Il est même possible de poser la question directement au service consommateurs de la marque : 60 millions de Consommateurs fournit leur numéro de téléphone, et même leur adresse postale. Alors ne nous privons pas !

Tout est bon dans le fait maison

Les produits ménagers que vous utilisez sont néfastes pour la santé et l’environnement ? Ne vous inquiétez pas : vous avez l’embarras du choix pour faire vous-même un produit d’entretien efficace, zéro déchet, pollution minimum et petit budget ! Trois produits de base : du savon de Marseille, du vinaigre blanc (le voilà) et du bicarbonate de soude (et un peu d’huiles essentielles pour l’odeur et les vertus antibactériennes). De là, avec quelques ajouts selon les recettes (acide citrique, cristaux de soude, gros sel) il est possible de remplacer intégralement tous les produits ménagers de la maison des pastilles de lave-vaisselle au nettoyant multi-usage en passant par la lessive, le pschitt à vitre, le produit W.C, le liquide vaisselle…

S’il est tout de même déconseillé de se préparer un mojito à base de cristaux de soude et de vinaigre blanc, ces produits de base ont l’avantage d’être peu onéreux, les recettes utilisent de petites quantités de chaque ingrédient et, face à un Cillit Bang votre nettoyant aura toujours l’air d’un Saint en voie de canonisation. Les recettes maison ne manquent pas sur Internet, le mieux étant de les tester (le magazine Kaizen en propose quelques-unes très efficaces, de même que la Surfrider Foundation). Et si vous voulez apprendre, Mamie and Co propose des ateliers pour fabriquer ses propres produits ménagers. Allez, courrons chercher notre petit neveu en passe de devenir le futur prix Nobel de Chimie, et proposons lui un petit atelier-labo de DIY produits ménagers.

 

 

 

Calendrier de l’avent maison : en avant l’imagination !

C’est décidé, cette année, on n’achète pas de calendrier de l’avent : les grandes enseignes peuvent nous oublier.

Alors pour commencer à faire vivre la magie de Noël… On la fabrique ! Les enfants (et les plus grands) seront encore plus heureux de voir qu’on a donné de son temps pour construire un calendrier avec des bouts d’imagination, et pour chercher des petites surprises rien que pour eux.

Pour la fabrication d’un calendrier de l’avent en mode Home Made, les idées ne manquent pas. Vous en trouverez partout sur le web, et notamment 60 sur le blog de HelloCoton, 36 sur Designmanager, et encore 20 sur magicmaman… Cela peut même faire l’objet d’un atelier sympa lors d’une après-midi en famille !

Et dedans ? Là aussi, les idées ne manquent pas. Vous pouvez cuisiner des mini cookies, ou encore chiner des petites figurines en deuxième main sur une brocante. Et puis vous pouvez aussi écrire de petites cartes pour offrir des surprises immatérielles : un bon pour manger le dessert avant le plat, pour une balade en famille, pour dormir avec maman, pour choisir le repas, pour inviter un copain ou une copine à une soirée pyjama, pour un gâteau maison au goûter, pour une avalanche de compliments… Autant de petites attentions qui font beaucoup plus plaisir qu’un bout de chocolat fabriqué beaucoup trop loin par des enfants qui n’en mangent probablement jamais.

A vos idées !